Critique ou Amour de la Vérité ?

Critique ou Amour de la Vérité ?
En milieu chrétien, si vous osez émettre un avis défavorable, en postant par exemple un commentaire sous un article équivoque, vous risquez fort d’être accusé de critique, de manque d’amour, de division, de vouloir détruire au lieu d’édifier…

 
 
 

L’accusation la plus facile et la plus commune, lorsqu’on veut se fonder sur ce que dit la parole de Dieu, est d’être comparés à des Pharisiens, ou à des religieux ! (Voir article à ce sujet)

 
 

Or, la Bible dit que celui qui est né de Dieu est conduit par L’Esprit Saint qui donne sagesse et discernement. Il existe un bon esprit critique. Il est écrit que l’homme spirituel juge de tout (même les dons et prophéties pour savoir s’ils sont de Dieu ! 1 Cor. 2:15 et 1 Jean 4:1). Juger non pas pour condamner, car ce jugement-là appartient à Dieu seul, mais c’est dans le sens d’éprouver, de discerner, de peser, selon le mot employé dans le texte original. Puis de dénoncer les œuvres mauvaises afin qu’elles n’infectent pas la multitude (Eph. 5:11).

Le Seigneur a repris sévèrement ceux parmi les Pharisiens qui étaient hypocrites. Il y avait des Pharisiens exemplaires, l’apôtre Paul en était un : « irréprochable quant à la justice légale » (Phil. 3:6). Pourtant Jésus a dit aussi que notre justice doit surpasser la leur. Car un cœur honnête et bon est la condition essentielle aux yeux de Dieu, sans oublier la mise en pratique de ses commandements (Voir la parabole du semeur – Luc 8). « Tu veux la vérité au fond du cœur » dit le psalmiste.

L’Amour de Dieu n’est pas un amour laxiste et sentimental. Dieu rejette tout feu étranger sur son autel. Le Seigneur Jésus a pris un fouet pour chasser les marchands qui faisaient du profit dans la Maison de l’Éternel. Manquait-Il d’amour ?

 
 

Nous en voyons tellement aujourd’hui qui, sans vergogne, utilisent le Nom du Seigneur pour réaliser leurs rêves et leurs programmes. L’atmosphère dans les églises ressemble tellement à celle qui règne dans les rassemblements mondains (les tenues, les musiques, les sujets de partages et les échanges, les préoccupations des croyants), que tout pousse à relativiser le compromis, puis le péché.

Satan est le rusé et le menteur; son but dès le commencement est de semer la confusion et le doute quant à la Parole du Seigneur, par des enseignements nouveaux, agréables, et des doctrines étrangères à la Bible. Il est vrai que beaucoup sont en danger car la puissance de séduction est de plus en plus forte et subtile, mais aussi parce qu’ils ne méditent pas la Parole du Seigneur personnellement.

Sur beaucoup de sites dits « chrétiens », il y a des désobéissances visibles flagrantes, beaucoup de méthodes inspirées par l’esprit de ce monde, et une légèreté chez les intervenants qui ne convient pas à la sainteté et à la simplicité de l’Évangile. Le Nom du Seigneur est parfois blasphémé et mélangé à toutes sortes d’entreprises humaines, et c’est cela qui doit nous faire réagir. Le jeune David s’est élevé contre le géant parce qu’il n’a pas supporté que le Nom de l’Éternel soit déshonoré. Dieu lui a donné la victoire, humiliant les ennemis mais aussi le roi et l’armée d’Israël. Dieu Lui-même dit de David : « Un homme selon mon cœur » . C’est l’approbation de l’Éternel sur notre vie qui importe.

 
 

Dans ces temps de grande apostasie il nous faut le collyre que le Seigneur nous conseille d’acheter (Apoc. 3:18). Acheter, car il faut payer le prix que nous coûtera la sanctification, c’est à dire notre mise à part pour Lui, notre prise de position pour la Vérité, notre recherche de La face de Dieu. Sa Parole est la Lumière qui éclaire notre sentier (Ps. 119). Elle doit être notre seul Guide, et c’est l’Amour de la Vérité qui nous poussera à la garder « telle que nous l’avons reçue » (1 Cor. 15:2). Le Seigneur Jésus est cette Parole faite chair (Jean 1), et si nous la gardons, c’est Lui qui nous gardera hors de l’épreuve qui vient sur tous les habitants de la terre ! (Apoc. 3:10)

 
 
 

« Qui se lèvera pour Moi contre les méchants ? (Le méchant dans la Bible est celui qui ne se soumet pas à Dieu, et donc qui ne l’honore pas) Qui prendra position pour Moi contre ceux qui commettent l’injustice ? » (Ps. 94:16)

 

« Même dans ma Maison dit Dieu […] J’ai vu des scandales […] Chez les prophètes de Jérusalem, j’ai vu des choses horribles, ils marchent dans la fausseté et fortifient les mains de ceux qui font le mal, afin qu’aucun d’eux ne revienne de sa méchanceté […] C’est par eux que la corruption s’est répandue dans tout le pays… » (Jér. 23)

 

« Si tu ne parles pas pour avertir le méchant au sujet de sa conduite, il mourra dans son injustice, mais Je te réclamerai son sang […] Ce que Je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de vos mauvaises voies… » (Le Seigneur s’adresse à son peuple ! Ez. 33)


2 Lire et Commenter

Commenter

  1. Encore moi, la comparaison n’est pas de Dieu mais du malin :) Ensuite comme le dit si bien la bible en Ephésiens 6:12 : En effet, ce n’est pas contre l’homme que nous avons a lutter, mais contre les puissances, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal dans les lieux célestes. Hors plus je vous lis, plus je constate une chose : mais ou est donc passé votre Amour Fraternel ? ou est donc votre ministère de RECONCILIATION :) ce ministère que chaque chrétien a ? quand je veux savoir qui est une personne ou un organisme, ou une socièté, je fais comme la parole de Dieu me l’instruit : je regarde les fruits ! et ou sont vos fruits ? je parle des fruits de l’Amour :)

    • ConnaîtreLaVérité
      ConnaîtreLaVérité

      Bonjour, nous ne parlons pas ici de personnes qui découvrent le message du salut ! Les paroles du Seigneur dans les versets cités au bas de l’article sont claires et concernent son peuple. Selon vous, au nom de l’amour, il faudrait donc réconcilier Dieu et Satan ! Parler d’unité entre les disciples du Christ et les faux frères, ou supporter parmi nous les puissances mauvaises contre lesquelles nous devons lutter !
      L’Esprit de Dieu est l’Esprit de Vérité et de Sainteté. L’Amour qu’Il répand dans le cœur est l’Amour de Dieu et de Jésus-Christ, c’est à dire la Parole Elle-même, faite chair car Lui seul l’a vécue (ou accomplie) à la perfection dans son humanité. La réconciliation et la véritable communion fraternelle ne peuvent exister qu’au milieu de ceux qui s’efforcent de vivre cette Parole Pure. C’est Elle qui agit puissamment en donnant à tous ceux qui ont été régénérés une même pensée, une même affection, un même renoncement aux choses mondaines, et un même désir de sainteté. C’est là ce qui les unit et qui convaincra le monde.
      L’amour sans la sainteté et sans la vérité n’est pas l’Amour de Dieu. Dieu seul sonde les cœurs et connait Ses brebis. Mais nous, si nous voulons discerner qui est serviteur de l’Éternel, écoutons et regardons si tout est conforme en tous points à Ses enseignements. La Parole de Dieu est l’Unique repère.

error: Contenu protégé !