Êtes-vous un sapin de Noël ?

Êtes-vous un sapin de Noël ?
Briller comme un sapin de Noël au milieu de la foule devrait être une ambition chère au cœur de tout chrétien. Le Maître n’a t-Il pas dit : « Vous êtes la lumière du monde… Que votre lumière brille devant les hommes ! »

 
 
Oui, mais…
 

« Pensez à tous ces énormes arbres de Noël de quinze ou vingt mètres de haut sur les places publiques. Leurs décorations magnifiques font l’attraction et l’admiration des passants ! Cependant, malgré toute leur beauté, ils sont en contraste total avec les conifères de toutes les forêts du monde : ils n’ont pas de racines !

Ils ont été abattus puis érigés dans des pots ou bien des trous creusés dans les pavés. Et pendant la période de Noël, ils paraissent en excellente santé. Combien de personnes ressemblent à ces arbres ! Elles ont l’apparence d’une vie pieuse. Éduquées dans l’influence d’une culture chrétienne, elles se dévouent et soutiennent des œuvres de charité sans avoir de véritable communion avec Dieu.

Après la période de Noël, ces arbres sont enlevés. Que deviennent-ils ? Peut-être va t-on les utiliser pour faire des planches, ou pour se chauffer, tandis que les sapins dans les forêts continuent de croître, ayant la vie en eux.

Si notre foi n’est simplement que religieuse,nous ressemblons à ces arbres de Noël. Notre vie spirituelle n’est qu’une simulation; nous avons peut-être été baptisés, ou mariés à l’église. Nous portons seulement le nom de chrétiens comme identité dans la société. Par contre, si nous connaissons Jésus-Christ comme notre Sauveur, alors notre vie spirituelle est enracinée en Lui.

De quelle catégorie faites-vous partie ? Êtes-vous seulement un chrétien de nom ? Ou bien avez-vous une relation vivante et véritable avec Dieu ?

(The Good Seed – 23/12/2016)

 
 
 

La Bible dit que dans les derniers temps particulièrement, beaucoup auront l’apparence de la piété, mais qu’ils renieront ce qui en fait la force (2ème épître à Timothée 3:5). Même de faux prophètes, ouvriers de Satan, peuvent se présenter à nous déguisés en humbles serviteurs de Christ (Matt. 7:15 et 2 Cor. 22:13). Le Christ reprochait à certains conducteurs religieux hypocrites de son temps d’être satisfaits d’eux-mêmes, et de paraître parfaits aux yeux de ceux qui les voyaient. Car extérieurement ils observaient scrupuleusement la loi donnée aux Juifs par Moïse, mais Jésus connaissait leur cœur et Il les comparait à des tombeaux blanchis, qui au-dedans contenaient la mort et toutes sortes d’impuretés et de méchancetés. Il leur disait : « Nettoyez premièrement l’intérieur de la coupe, et alors l’extérieur aussi sera pur ! » (Matt. 23:26-28).

« Deux sortes de poids et mesures sont en horreur à l’Éternel » dit la Bible. Pas plus qu’Il ne peut supporter une conduite hypocrite ou des paroles flatteuses. Il hait la langue fausse et mensongère (Prov. 20:23, 6:17, Ps. 5:5, 6 et 10).

 
 
 

Intérieur, extérieur, Dieu considère donc les deux aspects :

 

« Ayez au milieu des païens une bonne conduite […] afin qu’ils glorifient Dieu au jour où Il nous visitera ! » (1 Pierre 2:12)

 

« Éternel ! Tu veux que la Vérité soit au fond du cœur ! » (Psaume 51:8)

 

« Béni soit l’homme qui se confie en l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espérance ! Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant. Il ne craint pas la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste toujours verdoyant. Dans l’année de la sécheresse il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit… » (Jérémie 17:7-8)


0 Lire et Commenter

Commenter

error: Contenu protégé !