Jésus-Christ revient bientôt !

Jésus-Christ revient bientôt ! Partager Commenter
« Le Christ revient – Messages à l’homme moderne”… Voici le titre du livre publié en 1978 par Norbert Hugedé, professeur à la Sorbonne.

 
 
 

On peut y lire notamment : “Il faut être aveugle pour nier que nous parvenons à la fin de l’histoire de notre monde… Quiconque s’impose aujourd’hui de réfléchir sur les événements en vient à constater que le monde est arrivé au fond d’une impasse, économiquement, socialement, politiquement, et même religieusement.”

Quelques décennies ont passé depuis, et malgré la prospérité, les progrès et les efforts de paix, de nombreuses personnes envisagent l’avenir avec une anxiété croissante et se disent: “Qu’est-ce qui nous attend ?”

 
 
 

Un événement de portée mondiale est en effet imminent : Jésus Christ va revenir !

« Le Seigneur lui-même… descendra du ciel; et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu; puis nous, les vivants qui restons, nous serons enlevés ensemble avec eux sur les nuées à la rencontre du Seigneur, dans les airs » (1ère épître de Paul aux Thess. 4. 16, 17). « Par l’éclat de son avènement, le Seigneur Jésus détruira l’impie, l’homme de péché, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu… se faisant passer lui-même pour Dieu » (2 Thess. 1).

Certains peuvent se moquer. La Bible l’a annoncé : « Dans les derniers jours viendront des moqueurs, pleins de raillerie, qui marcheront selon leurs convoitises, et qui diront : Où est la promesse de sa venue ? » (2 Pierre 3. 3, 4). Mais des jugements terribles fondront alors sur les habitants de la terre, incroyants et rebelles.

Le texte continue : « Ils oublient que, par les mêmes causes (le péché ayant atteint des proportions énormes), le monde d’alors périt submergé par l’eau. Par la même parole, les cieux et la terre actuels sont gardés pour le feu, en vue du jugement et de la perdition des impies. Il est un point que vous ne devez pas oublier, bien-aimés, c’est que devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. Dieu ne tarde pas dans l’accomplissement de sa promesse, comme quelques-uns le pensent; mais Il use de patience envers vous, car Il ne veut pas qu’aucun périsse, mais Il veut que tous arrivent à la repentance […] En ce Jour là, les cieux passeront avec fracas, et la terre avec tout ce qu’elle renferme sera consumée ».

« Le ciel et la terre passeront » a dit le Christ, « mais mes paroles ne passeront point » (Matt. 24:35).

 
 
 

Aujourd’hui encore, la Grâce de Dieu est offerte à tous.

C’est ici la Bonne Nouvelle (Traduction du mot Évangile) qui fut annoncée aux bergers il y a 2000 ans : « L’ange leur dit : soyez sans crainte, car je vous annonce la bonne nouvelle qui sera le sujet d’une grande joie pour tout le peuple. Aujourd’hui, dans la ville de David (Bethléem), il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur ! » (Évangile de Luc 1:10)

Le Fils bien-aimé envoyé dans le monde était « l’image du Dieu invisible », le Tout Puissant qui, par Lui, s’est révélé aux hommes. Jésus-Christ sauve du jugement tous ceux qui croient en lui. Le sacrifice de sa vie sur une croix les délivre de la condamnation éternelle. Jésus-Christ est ressuscité, comme prémices de tous les rachetés par la Foi. Quand Il viendra, il sera trop tard.

« Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas votre cœur ! » (Épître aux Hébreux 3:7). « Nous vous en supplions ! Soyez réconciliés avec Dieu ! » (2 Cor. 5:20). « Le salut ne se trouve en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre Nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés […] Dieu annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, car Il a fixé un Jour où Il va juger le monde selon la justice, par un Homme qu’Il a désigné, et Il en a donné à tous une preuve digne de foi en le ressuscitant d’entre les morts » (Actes de Apôtres 4:12 et 17:30-31).

Aujourd’hui, vous pouvez encore être sauvé ! (Voir la page Comment être sauvé)

 
 
 

Un petit témoignage

Survivante du camp de concentration de Ravensbrück, corrie Ten Boom voyageait tout autour du monde pour témoigner de l’amour de Jésus-Christ, qu’elle avait expérimenté durant les pires moments de son enfermement. Elle saisissait chaque opportunité pour donne son message quelquefois avec humour.

Un jour, alors qu’elle se préparait à rentrer en Hollande après un voyage dans le lointain Orient, elle prit un billet d’avion qui comportait nombre d’arrêts intermédiaires : Hong Kong, Auckland, le Cap de Bonne Espérance, Tel Aviv et Amsterdam.

-« Quelle est votre destination ? » demanda l’employée.

-« Le ciel » répondit Corrie. L’hôtesse de l’air parut embarrassée. « Comment l’écrivez-vous ? » Corrie s’exécuta : « C-I-E-L. »

Après un moment de réflexion, la dame sourit et dit à Corrie : « Ah ! Je comprends. Mais ce n’était pas le but de ma question. »

-« Pourtant c’était ce à quoi je pensais. Mais vous n’avez pas besoin de me réserver une place. J’ai déjà mon billet. »

-« Vous avez votre billet pour le ciel ? Comment avez-vous obtenu cela ? »

-« C’était il y a 2000 ans » répondit Corrie; « Quelqu’un d’autre l’a payé pour moi. Je n’ai fait que l’accepter. Mon bienfaiteur se nomme Jésus-Christ, Il a payé en mourant sur la croix pour mes péchés. » Puis elle ajouta : « Sans réservation, il est généralement difficile d’obtenir un place dans l’un de vos avions. Mais c’est encore pire si vous voulez aller au ciel. J’espère que vous prendrez la vôtre à temps ! »

(Source : The Good Seed – 31/01/17)


 
 
 

« Nous avons une place auprès de Dieu, une maison qui n’a pas été faite de main d’homme, une demeure éternelle dans les cieux ! » (2 Cor. 5:1)

 

« Réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux ! » (Luc 10:20)

 

« Voici, je viens bientôt, et j’apporte avec moi ma rétribution, pour rendre à chacun selon son œuvre ». (Apoc. 22:12)


0 Lire et Commenter

Commenter

error: Contenu protégé !