Miracles sataniques et miracles divins

Miracles sataniques et miracles divins
Miracles sataniques et miracles divins. Tiré d’un article paru dans la revue « Notre vocation céleste » (à peu près 60 ans en arrière).

 
 

L’homme qui gagne le plus d’argent actuellement en Italie est un monsieur à cheveux blancs qui, proclament les italiens, est le plus grand guérisseur de tous les temps. Il se nomme d’Angelo. Il habite dans un dispendieux et luxueux palace à Naples. Les affligés s’y rendent venant de toutes sortes de lieux pour recevoir de lui l’attouchement qui électrise et qui les délivrera de leurs maladies. Pauvres et riches se présentent ensemble à sa porte. Quelquefois, en dernier ressort, même après que de fameux médecins les ont déclarés incurables, ils viennent, pleins d’espoir, « à l’homme du miracle ».

Gilgi, le plus grand ténor italien actuel, avait perdu sa voix, et après que quelque-uns des meilleurs docteurs d’Europe eurent déclaré sa paralysie incurable, d’Angelo, l’ignorant, l’inculte fils d’un charpentier ambulant, fut appelé en consultation. En moins de trente minutes, le ténor fut guéri par l’attouchement de cet homme qui n’a même jamais su écrire son nom.

L’ex-reine Marie-José, Toscanini, Ingrid Bergman, Robert Taylor, tous ont consulté cet homme et ont senti le choc électrique qui a mis fin à leurs maux.

Cette puissance « électrique », quelle quelle soit, peut à volonté être employée ou détournée, et on a même reconnu qu’elle peut faire tomber les gens.  En 1950, l’opinion publique plaçait d’Angelo au 3° rang sur la liste des gens importants de la nation. Cependant, très peu d’années auparavant, ce garçon n’était rien, et travaillait dans un cirque. Un jour, il fit une mauvaise chute, déterminant un double ébranlement du cerveau. Frappé et près de la mort, il fut placé dans un hôpital pour y attendre son sort. Mais 26 heures plus tard, apparut en lui une personnalité tout à fait nouvelle et « le sorcier de Naples » débuta dans le monde avec sa puissance mystique. Il ne proclama pas qu’il faisait son oeuvre au nom de Jésus-Christ, mais attribua sa puissance de guérison à une « force psychique magnétique ».

Le docteur Justinus Kermer, un médecin allemand de Winebourg, a écrit un certain nombre d’articles sur un médium spirite du nom de Frédérika Haufee qu’il avait soignée pendant plus de trois ans.. Il ne comprit jamais sa puissance d’accomplir des miracles; et bien que, tout d’abord, il se montrât sceptique, pensant que cette femme était une simulatrice, il fut bientôt amené à croire au surnaturel. En beaucoup de cas cette femme a guéri des malades, quand la médecine se montrait impuissante.

La science chrétienne serait une philosophie très vide s’il n’était le fait que beaucoup de personnes sont actuellement guéries par la foi en ses enseignements. L’existence de cette fausse doctrine religieuse dépend aujourd’hui de la foi en ses guérisons. Les guérisons sont les seules réalités de ses enseignements insensés, mais la réussite de ces guérisons accrédite la croyance en un système philosophique qui n’est que duperie.

 

 

 

Magie et spiritisme, les deux grandes abominations de l’Ecriture, proclament toute deux de grands actes de guérison pour leurs adhérents. En consultant les archives de la société des recherches psychiques d’Angleterre, on peut obtenir des données incontestables sur les guérisons spirites. C’est un fait bien connu que la magie a été un moyen de délivrance des afflictions physiques et des maladies pour beaucoup dans la suite des temps.

L’exposé suivant lequel « personne ne peut faire des miracles… si Dieu n’est pas avec lui » n’a jamais été prononcé par le Seigneur Jésus. Nicodème, gouverneur des juifs, fut poussé à croire en Jésus parce qu’Il accomplissait des miracles. Son idée était que ces miracles étaient des lettres de créance d’un homme pieux, sans plus. (Jean 3:2) Nombre de Pharisiens étaient du même avis puisque, plus tard, ils dirent de Jésus : « Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? » Ce sont les conclusions d’hommes religieux perplexes. A aucun endroit de l’Ecriture il nous est dit que les miracles sont une preuve de la faveur de Dieu.

A ce sujet nous sommes avertis que, dans les derniers jours, des miracles seront employés pour tromper les hommes. Quand nous disons « miracle », nous voulons parler de quelque chose de plus qu’un acte de guérison. Nous désignons ainsi quelque manifestation surnaturelle. dans Apocalypse 13:14, 16:14, 19:20, nous trouvons beaucoup d’avertissements concernant les miracles et les signes qui serviront à tromper. Si grande sera la manifestation finale des choses surnaturelles que « même les vrais élus » seront séduits, « s’il était possible » (Matt.24:24)

 

Dans le but d’éviter cette déception,quelques personnes ont préféré croire que toutes les manifestations surnaturelles sont du diable. Une telle prise de position, au Jour du Seigneur, sera tout aussi mauvaise que celle dans laquelle tout est accepté. Rappelez-vous la femme de Lot : elle était avertie surnaturellement mais désobéit. Noé, d’autre part, connaissait le Seigneur, croyait en les visions et acceptait la prophétie; et il fut sauvé ainsi que sa famille.. Il y en a qui entendront Sa voix et Lui ouvriront au temps convenable. Christ n’a pas laissé de chemin de traverse ou de formule caustique pour échapper en ce jour : nous devons connaitre continuellement notre Seigneur, être en rapport constant avec Lui. Alors nous comprendrons la véritable manifestation surnaturelle quand elle viendra.

Il y a certainement beaucoup de guérisons réelles accomplies par la puissance de l’Esprit de Dieu. Sans aucun doute, nombre de coeurs droits ont reçu Son attouchement à l’époque actuelle. Mais n’oubliez pas que, bien qu’ayant été guéris, ce n’est pas une preuve que votre marche avec Dieu soit parfaite devant Lui. Ce n’est pas davantage une preuve que ceux qui ont prié « la prière de la foi » soient d’infaillibles serviteurs de Dieu. Mettez-vous donc dans l’esprit que beaucoup lui diront en ce jour : « Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton Nom ? » Et Il dira ouvertement : « Je ne vous ai jamais connus ! » (Matt 7:22)

Le royaume du surnaturel est exploité par beaucoup de caractères hardis qui ont peu ou pas du tout le désir de « faire la volonté du Père ». Il est tout à fait possible, à presque tous, d’exercer, par l’entremise de la foi, beaucoup de choses surnaturelles dangereuses. Pensez au pouvoir de l’homme Balaam de la Bible. Pour de l’argent, il aurait employé la puissance de la magie pour apporter une malédiction désastreuse sur tout un peuple. Cette puissance n’était pas supercherie; Balak et l’Ange du Seigneur savaient bien tous les deux que Balaam pourrait faire sortir une malédiction qui aurait détruit les enfants d’Israël. C’est seulement par une intervention divine qu’Israël fut sauvé de cette malédiction. L’Esprit de Dieu parla par lui et ses lèvres bénirent au lieu de maudire tandis qu’il était sous l’influence du Saint-Esprit. Plus tard, l’ennemi se servit de ses lèvres pour trahir misérablement Israël, et il en résultat la mort de 24000 hommes !

La sorcière d’En-dor prophétisa la vérité quand elle prédit la mort de Saül; cependant, selon la Parole de Dieu, elle aurait dû être lapidée jusqu’à la mort. Le don de cette femme était si remarquable que même le roi s’était mis à rechercher ses talents. Ce n’était pas une simulatrice ou une fraudeuse, elle avait un authentique contact avec les esprits de ce monde invisible.

 

 

 

La communion avec le monde invisible est extrêmement puissante aujourd’hui. Tous ceux qui pratiquent la soumission aux manifestations spirites s’appellent des spiritualistes. Beaucoup qui se réclament du nom de Jésus proclament que ces manifestations, ces secousses, contorsions, tremblements, murmures et autres démonstrations sont, semble t-il, la seule preuve demandée par certaines personnes pour établir qu’une chose est  de l’Esprit de Dieu. C’est une grande erreur. Rappelez-vous : il y a deux puissances surnaturelles; l’une est de Dieu, l’autre de l’enfer. Les écritures établissent clairement qu’il existe des dons de guérison, de langues, d’interprétation, de prophétie, de visions et d’autres, tous pour l’édification du corps de Christ, pour l’édification des saints. JAMAIS POUR UN SPECTACLE, pour convaincre le monde de l’authenticité de l’oeuvre ou de l’ouvrier…

Avez-vous jamais vu Marc 16:17-18 mentionner comme vérité biblique que les démonstrations surnaturelles des chrétiens de Pentecôte sont des preuves que Dieu est avec eux ? Ce verset est tout ce dont se satisfont certains en ce qui concerne l’authenticité de leur foi. Mais examinons l’Ecriture à ce sujet :

« Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : 1° en mon nom, ils chasseront les démons, 2°ils parleront de nouvelles langues, 3°ils saisiront des serpents, 4° s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal, 5° ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris. »

 

Considérons ce que signifie : « ceux qui auront cru ». Jacques dit : « Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent » (2:19) Pierre  parle « des enfants de malédiction qui, après avoir quitté le droit chemin, se sont égarés en suivant la voie de Balaam » (2 Pierre 2:15)

Jude parle « des moqueurs des derniers temps » qui se sont jetés pour un salaire dans l’égarement de Balaam… »(11-12) De même que Judas, ce sont tous des croyants, mais ce sont des croyants destinés à l’enfer et non au ciel.

Chasser les démons, parler en langues, et guérir, sont les trois dons qui peuvent être manifestés soit par la puissance du diable, soit par la puissance de Dieu. Les deux autres manifestations surnaturelles ne sont pas des dons, mais sont considérées comme tels par beaucoup :

« ils saisiront des serpents et s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ». Ces deux choses peuvent être faites par un croyant en cas d’urgence, mais sont interdites en tant que pratique chrétienne de chaque jour.

 

 

 

C’est seulement par magie et par enchantement que ces deux choses peuvent être accomplies successivement, sauf en des cas de terrible nécessité. Aujourd’hui, dans l’Inde, beaucoup de « saints hommes » mangent du verre et des clous, absorbent du poison pour démontrer leur pouvoir sur le surnaturel. Ces « saints hommes » ne proclament pas qu’ils font cela par la puissance de Christ. Quant à charmer les serpents, ces hommes de l’Inde sont passés maîtres dans cet art ténébreux. Par le charme et l’enchantement, les vipères les plus venimeuses sont rendues tout à fait inoffensives. Ces pratiques sont défendues dans les Écritures et sont considérées comme de grands péchés par ceux qui s’y adonnent. Cependant, en Amérique, beaucoup de personnes croient que c’est autorisé par Dieu, et elle s’y livrent, avec succès, souvent. Mais d’autres qui croient aussi cela, font une fois seulement la bêtise et meurent des suites de la morsure du serpent.

Beaucoup « d’œuvres merveilleuses » faites par des croyants sont indiscutablement le travail des forces sataniques. Les signes surnaturels sont devenus chose très commune, et celui qui nie une telle puissance fait preuve d’un manque complet de compréhension spirituelle. Et celui qui dit que ce ne sont pas des choses pour notre temps montre son ignorance de la Bible. Ce que chaque vrai chrétien doit être préparé à faire n’est pas de nier la puissance, mais d‘être capable de discerner la puissance de satan et la puissance de Dieu.

 

Que pouvons-nous faire pour être sûrs que nous sommes sur un terrain solide ? La réponse se trouve dans le Psaume 91 : « parce qu’il a mis son affection sur moi, … je le mettrai en une haute retraite » (Traduction Darby) Soyez un chrétien aimant vraiment Dieu, Il vous verra dans la confusion de ce dernier jour. « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma Parole, et mon Père l’aimera. Nous viendrons à lui et nous ferons notre demeure chez lui » (Jean 14:23) Telle est la promesse de Jésus. Voir aussi Apoc. 3:10.

Mon ami, si vous êtes un vrai chrétien, vous êtes le temple du Dieu vivant. Alors laissez-Lui le temple pour Lui. Consacrez-vous à Lui avec TOUT ce que vous possédez. Abandonnez TOUT pour le service de Jésus-Christ et laissez-le vraiment être le Seigneur et le Maître de votre vie. Si vous faites ces choses, vous ne serez jamais un rejeté. L’homme qui obéit à Dieu en TOUTES CHOSES n’a pas besoin d’avoir peur de tomber victime de quelque habile mensonge satanique du dernier jour.


4 Lire et Commenter

Commenter

  1. Shokobon

    C’est surprenant, je trouve sur votre site tous les articles que j’ai un jour eu a coeur d’écrire ou tous les messages que j’ai eu un jour à coeur de transmettre aux autres.

  2. @Vin-nouveau

    «.. Rappelez-vous : il y a deux puissances surnaturelles; l’une est de Dieu, l’autre de l’enfer…» ??? Merci beaucoup de ne pas confondre ENFER et ROYAUME DES TÉNÈBRES, car ce sont deux choses différentes ! Si le royaume des ténèbres (ou royaume du diable) a une quelconque puissance, l’enfer n’en a aucune ! – « Tous prennent la parole pour te dire: Toi aussi, tu es SANS FORCE COMME NOUS, Tu es devenu semblable à nous! Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes luths; Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture. Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations! Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, À l’extrémité du septentrion; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.» (Ésaïe 14: 10 à 14).Amen

    • ConnaîtreLaVérité
      ConnaîtreLaVérité

      Nous comprenons bien dans l’article « miracles sataniques et miracles divins » que l’auteur parle de la puissance de Dieu et de celle de Satan.

      Notez aussi que l’enfer est également différent du séjour des morts… Le passage d’Esaïe 14 que vous citez concerne le roi de Babylone déchu. Ce texte s’applique donc prophétiquement à Satan, qui a été vaincu par l’oeuvre de Jésus à la croix, et qui est vaincu chez celui qui demeure en Christ, mais seulement à cette condition. Satan ne sera écrasé qu’en son temps selon Apoc. 20:10, et nous ne devons pas sous-estimer sa puissance réelle, et non quelconque : il est toujours « le prince de ce monde », celui qui peut « se déguiser en ange de lumière », ou mettre « un vêtement de brebis », mais qui est « un loup ravisseur », « un lion rugissant qui dévore »; la Bible l’appelle aussi l’accusateur, le destructeur, le dragon, l’ennemi, l’homme fort et armé, le meurtrier, le père du mensonge, le séducteur, le tentateur, le serpent, le prince des démons et de la puissance de l’air…

      D’où la nécessité de « prendre toutes les armes de Dieu » (Eph. 6:11) pour le combattre, car si on ne le voit pas ainsi, le danger pour nous est grand de nous relâcher dans la vigilance, et donc de ne plus nous sanctifier, de délaisser les exigences et les avertissements du Seigneur… nous sortirons alors de la protection de Dieu et nous nous exposerons aux flèches de « l’ennemi de nos âmes » qui poursuit toujours le même but, comme au commencement…

      « Malheur à la terre et à la mer ! Car le diable est descendu vers vous, plein de fureur, sachant qu’il a peu de temps » ! (Apoc. 12:12)

  3. Amen ! Dieu est fidèle.

error: Contenu protégé !