La Parole du JOUR

La Parole du JOUR

 

« Quand il aura mis son âme en oblation pour le péché, il se verra de la postérité. » - Esaïe 53.10.

 

JESUS notre Sauveur n’est pas mort en vain. Sa mort expiatoire est celle d’un substitut portant la peine de nos péchés. Par cette substitution acceptée de Dieu, Il a sauvé tous ceux pour qui son âme a été offerte en sacrifice. Il a été semblable au grain de blé qui « meurt et qui porte beaucoup de fruit. » Par la mort Il s’est acquis une postérité dont Il peut dire: « Me voici, moi, et les enfants que Dieu m’a donnés.»

 

« Les enfants sont un héritage de l’Eternel ; heureux l’homme qui en a plein son carquois ! » Un homme se trouve représenté dans ses enfants, mais Christ l’est dans les chrétiens. La vie d’un homme se prolonge et se perpétue dans ses descendants. Ainsi la vie de Christ se continue dans celle des croyants.

 

Jésus vit et Il voit sa semence; Il fixe ses yeux sur nous, et met son plaisir en nous qu’Il reconnaît pour « le fruit du travail de son âme. » Il veut jouir du résultat de son sanglant sacrifice et satisfaire continuellement sa vue par la moisson issue de sa mort. Ses yeux ont pleuré sur nous; ils nous contempleront avec joie. Christ regarde ceux qui regardent à Lui. Nos yeux se rencontrent ! Quelle joie dans ces regards !

error: Contenu protégé !