Un faux prophète peut-il déclarer des vérités ?

Un faux prophète peut-il déclarer des vérités ? Partager Commenter
Les déclarations d’un faux prophète sont-elles systématiquement fausses ou bien peuvent-elles contenir des vérités ?

 
 
 

OUI, un faux prophète peut dire des vérités, car Satan connait beaucoup de choses, mais il ne connait pas tout. La Bible nous donne des exemples.

Dans Actes 16:16 nous voyons une femme avec un esprit de divination, qui suivait l’apôtre Paul en disant : « ces hommes sont les serviteurs du Dieu très haut, et ils vous annoncent la voie du salut. » Paul a chassé ce démon; cette femme était au service  de maîtres qui , grâce à elle, faisaient du profit (toujours l’argent ! Cela n’a pas changé)

De même avec Balaam, dans Nombres 22, mais cette fois c’est « Dieu qui prend possession de sa bouche » (23:5), et Balaam bénit au lieu de maudire. Lui aussi voulait les richesses et les honneurs. La bénédiction fut donc prononcée par cet homme qui n’était pas agréable à l’Eternel et qui pratiquait l’occultisme (24:1). Nous lisons que Dieu s’est même servi de son ânesse pour lui parler ! (22:28-30)

 
 
 

La prophétie, les dons spirituels ou les miracles accomplis par un homme ne sont donc pas la preuve que celui-ci est approuvé de Dieu. « c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez »  ( Voir l’article sur les faux prophètes)

Apocalypse 2:14 nous parle de la doctrine de Balaam, dans l’Eglise, c’est à dire comment certains essayeront de faire chuter les chrétiens afin d’éloigner d’eux la bénédiction du Seigneur : ouvriers de Satan, séducteurs hypocrites qui désireront la faveur et les biens du monde.

Nous avons aussi l’exemple de Saül qui prophétisa (1 Samuel 19:23); pourtant Dieu l’avait rejeté comme roi (15:23, 16:1 et 14). Un homme peut garder sa place aux yeux de tous, mais être désapprouvé du Seigneur. Dieu a mis un terme à sa mission, Il ne le considère plus comme son serviteur parmi son peuple.

Saül aurait pu se repentir de tout son coeur, comme l’a fait le roi David, mais il s’est endurci, jusqu’au point de non retour.

 
 
 

Etant confrontés aujourd’hui à de nombreux faux prophètes parmi le peuple de Dieu, ainsi que la Bible nous en avertit (Matt.24, Marc 13, Luc 21, 2 Pierre 2:1…) nous ne devons pas craindre leurs paroles et leurs menaces si nous appartenons au Seigneur. Le récit d’Actes 19:13 à 15 nous montre que Satan sait qui est devant lui : lorsque des exorcistes juifs (fils d’un des principaux sacrificateurs !) ont voulu se servir du nom de Jésus pour chasser les démons et qu’ils ont dû s’enfuir devant l’homme possédé, il est dit : « l’esprit mauvais leur répondit : je connais Jésus et je sais qui est Paul, mais vous qui êtes-vous? »

Satan ne peut rien contre ceux qui font partie de l’Epouse fidèle du Seigneur. (Voir l’article hérédité ou possession chez un chrétien ?)

 
 

Jésus a dit : « Je bâtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre elle » (Matthieu 16:18)

 

Dieu dit de son peuple : « L’occultisme ne peut rien contre Jacob, ni la divination contre Israël » (Nombres 23:23)

 

« Maudit soit quiconque le maudira ! » (Nombres 24:9)


1 Lire et Commenter

Commenter

  1. Merci beaucoup. Michelle

error: Contenu protégé !