Pourquoi NON au « Kingdom Now »

Pourquoi NON au « Kingdom Now » Partager Commenter
Quelle est la vision du Kingdom Now, « le Royaume Maintenant » ?

 

Depuis quelques dizaines d’années, un grand mouvement mondial a embrasé une multitude d’églises charismatiques protestantes autour de la planète, proclamant que les croyants, revêtus de la puissance qui était en Jésus-Christ par le même Esprit Saint en eux, ont reçu la mission et le pouvoir de convertir la terre entière à la foi biblique, pour la présenter au Seigneur lorsqu’Il reviendra prendre possession de son royaume. Le monde étant devenu le royaume de Satan depuis la chute au jardin d’Eden, voici que Dieu reprend le contrôle de la terre au travers d’un groupe particulier de croyants, appelés « l’Armée de Joël », ou le « Peuple de l’Alliance », ou encore « Les vainqueurs », œuvrant pour amener toute institution sociale ou gouvernementale sous leur autorité. « Le Seigneur ne peut pas revenir avant que l’Eglise n’ait foulé aux pieds tous ses ennemis » disent-ils.

Or La Bible ne dit pas que ce sont des hommes, mais que c’est le Seigneur Jésus qui « anéantira l’impie par le souffle de sa bouche, par l’éclat de son avènement » (2 Thess. 2:8).

 

 

Ce mouvement emploie de grands moyens de communication, de publicité, pour la formation de leaders (qui sont davantage des managers d’entreprise plutôt que des pasteurs), et pour l’établissement de méga églises super puissantes et influentes; d’où la propagation d’un nouvel évangile de prospérité, basé sur la réussite matérielle, l’argent et le succès dans les affaires ici bas. Soulignons que des manifestations spirituelles étranges autant que nouvelles accompagnent le message d’une foule de « prophètes » ou « docteurs », tous fortunés et très en vogue dans les milieux évangéliques. Beaucoup d’importance est donnée aux rêves et aux visions, aux très nombreuses « prophéties », et la vie chrétienne consiste à suivre un programme bien établi et source d’un activisme intense.

Parmi les adeptes du Kingdom Now, certains croient que dans ces temps de renouveau, ils sont appelés à être le Christ, puisque formant son Corps : ils ont reçu le pouvoir d’appeler à l’existence les choses qui ne sont pas, et donc d’établir l’Âge du Royaume sur la terre. L’idée de l’homme déifié, humaniste, nous la retrouvons dans la philosophie du Nouvel Âge, et finalement tout au long des siècles. N’en soyons pas surpris, car sa source remonte aux premiers jours de la création, lorsque Satan est venu vers Adam et Eve dans le jardin d’Eden : « Vous serez comme des dieux ! »

 

 

D’autre part, la théorie anti biblique de la substitution, selon laquelle l’Eglise a remplacé Israël, y est enseignée : toutes les prophéties concernant le peuple d’Israël s’appliqueraient désormais à l’Eglise de Jésus-Christ. Or « Dieu n’a pas rejeté son peuple » dit l’apôtre Paul, et « si leur chute a été la richesse du monde, leur complet relèvement sera une résurrection d’entre les morts ! […] En ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. Car les dons gratuits et l’appel de Dieu sont irrévocables » (Rom. 11). « L’Eternel choisira encore Israël, et Il les rétablira sur leur sol » (Esaïe 14-1)

Le rassemblement dans les airs auprès du Seigneur dans un corps nouveau, dont la Bible parle en  1 Thess. 4:17 et 2 Cor.12:2-4, est banni de la théologie du Kingdom Now, et interprété spirituellement, émotionellement.

Pour présenter de telles doctrines, il faut une Bible falsifiée, penserez-vous. C’est justement là une réalité : outre que les nouvelles traductions de la Bible sont très douteuses pour la plupart, des passages ayant été modifiés ou même supprimés, il faut savoir que les « super églises » du Kingdom Now prennent pour appui les écrits à grand succès de leurs leaders : programmes spirituels, conseils de psychologie « chrétienne », expériences surnaturelles, visions et prophéties, etc… Il y a une telle profusion d’enseignants, de publications, de vidéos, de conférences, que l’on peut se demander, outre le danger des hérésies, comment trouver du temps pour  méditer la Sainte Parole, pour chercher la face de Dieu, seul et dans le silence…

Le livre de E. Peterson particulièrement, « The Message », a remplacé la Bible dans de nombreuses églises anglophones. Malhonnêtement présenté par l’éditeur comme une traduction fidèle à partir des textes originaux, cet ouvrage n’est qu’une paraphrase fantaisiste des Saintes Ecritures, ce que l’auteur a lui-même reconnu, et qu’il destinait aux membres de sa paroisse, ayant constaté qu’ils n’étaient plus très motivés par l’étude de la Parole de Dieu ! (Voir article « The Message »)

 

 

« Cherchez premièrement le royaume de Dieu et ce qui est juste à ses yeux… »  (Paroles de Jésus dans Matt. 6:33)

 
 
 

Quel est ce royaume dont le Seigneur Jésus a si souvent parlé ?

Quel était le message du Christ ?

« Jésus prêchait la bonne nouvelle et disait : Le temps est accompli et le royaume de Dieu est proche; repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle ! » (Marc 1:14)

Dans Luc 10:9 et Matthieu 12:28, Jésus dit que le royaume s’est approché de nous, car  « Le Fils de Dieu est apparu pour détruire les oeuvres du diable » (1 Jean 3:8). Une brèche a été faite dans le royaume de Satan, le prince de ce monde : les démons sont chassés, les aveugles voient, les boîteux marchent, etc… Les disciples reçoivent autorité sur la puissance de l’ennemi (Luc  10- 19, Matt.11:5)

Cependant, Jésus leur dit : « réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux ! » (Luc 10:20), « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jean 18:36) , « Ce qui est né de l’Esprit est esprit » (Jean 3:5-8).

En cela, « le royaume ne vient pas de manière à frapper les regards ». On ne dira pas : « il est ici ou là, car il est au dedans de vous » (Luc 17:20-20). «  »Si vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où le Christ est assis à la droite de Dieu. Pensez aux choses d’en haut et non à ce qui est sur la terre. Car vous êtes morts et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu; quand le Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec Lui dans la  gloire (Col. 3:1-4). « Le royaume des cieux est semblable à un trésor caché » qui procure tant de joie, qu’il remplace toutes les possessions de la terre !  (Matt. 13:44)

La parabole du semeur nous apprend que la Parole de Dieu est la semence que le divin semeur arrose et fait croître afin qu’elle porte du fruit (Es. 55). « Il en est du royaume de Dieu comme d’un homme qui jette de la semence en terre; qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît, sans qu’il sache comment » (Marc 4:26-27).

« Repentez-vous et croyez ! » a dit Jésus. Or, « la foi vient de ce que l’on entend de la Parole de Dieu » (Rom. 10:17)


A qui appartient le royaume et comment y entrer ?

Les disciples demandèrent un jour à Jésus : « Qui est le plus grand dans le royaume de Dieu ? » (Matt. 18:3) Jésus répondit qu’avant d’y être grand, il faut d’abord y entrer : « En vérité je vous le dis : si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royame des cieux. »  Jésus dit :  « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite »… (Matt.7:13), « Moi Je SUIS La Porte » (Jean 10:9), « Si un homme ne naît de nouveau […] il ne peut entrer dans le royaume de Dieu » (Jean 3:5)

Ici, les valeurs ne sont pas les mêmes que dans notre monde : « C’est pourquoi quiconque se renda humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. » (Matt. 18:4)

« Heureux ceux qui ont l’esprit d’humilité, car le royaume des cieux est à eux ! » (Matt. 5:3)

« Dieu n’a t-Il pas choisi les pauvres selon le monde, pour qu’ils soient riches en la foi et héritiers du royaume qu’Il a promis à ceux qui l’aiment ? » (Jacq.2:5), et le Seigneur a dit qui sont ceux qui l’aiment : « celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime » (Jean 14:21)

Les héritiers semblent être peu nombreux, car Jésus dit : « Ne crains pas petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume ! » (Luc 12:32), « Etroite est la porte, et resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ! […] quiconque me dit : Seigneur ! Seigneur ! n’entrera pas forcément dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait ma volonté » (Matt.7:14-22)

« Depuis Jean le royaume de Dieu est annoncé comme une bonne nouvelle, et chacun use de violence pour y entrer », car dit Jésus, le coeur de l’homme est mauvais, orgueilleux, et Dieu ne changera pas sa loi pour en faciliter l’entrée (Voir Luc 16:15-17).

« Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive » (Matt. 16:24, Marc 8:34 et Luc 9:23), « Quiconque ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple » (Luc 14:33), « Si le grain de blé jeté en terre ne meurt pas, il ne peut porter du fruit » (Jean 12:24).


A méditer avec sérieux : Ecrits d'un auteur inconnu parus en 1867 !

bigquote Dieu a-tIl promis quelque part le triomphe universel de l’Evangile avant le retour de notre Seigneur ? Ces prédictions, si fréquentes dans les prophètes, que le royaume de Christ s’étendra sur toutes les nations (Ps. 72:8), qu’il sera établi éternellement (Dan. 2:44) et jusqu’aux siècles des siècles (7:18), se rapportent-elles à l’économie présente ? C’est ce que l’on croit généralement.

Mais sur quoi s’appuie cette espérance ? Nous le cherchons en vain dans le Nouveau Testament. Cette idée non seulement ne se trouve justifiée par aucune parole du Seigneur ou des apôtres, mais encore elle est en contradiction avec plusieurs déclarations scripturaires. On ne peut nous opposer un seul texte  du NT qui annonce le triomphe universel de l’Evangile avant la venue personnelle de Christ. Il nous est enseigné clairement que jusqu’au moment où le Seigneur reviendra dans la gloire, il y aura des guerres, des troubles, et un débordement de mal dans le monde; la froideur et l’apostasie subsisteront dans l’Eglise, l’ivraie croîtra au milieu du froment; le bon et le mauvais poisson seront mêlés dans le filet; des vierges folles seront associées aux sages… le chemin large sera encombré, et le chemin étroit délaissé. L’Eglise véritable sera un « petit troupeau » en butte à l’oppression… Les promesses spéciales qui se rattachent aux paraboles concernant l’économie présente, sont des promesses de luttes et d’épreuves; jamais de repos et de triomphe. Les préceptes et les avertissements du Nouveau Testament nous appellent à la vigilance et au renoncement, nécessaires pour ces temps fâcheux durant lesquels Satan, n’étant pas encore lié, met en oeuvre toute sa puissance.

Cet état de choses n’implique pas que l’Evangile ait manqué à accomplir ses desseins. Il fera tout ce qu’il était destiné à faire, il rassemblera un peuple consacré à Dieu (Actes 14:14). Le Saint-Esprit opèrera par ce peuple, qui sera la glorieuse Epouse mystique de Jésus-Christ…

Dès son introduction dans le monde, les progrès de l’Evangile furent rapides. Mais les instruments honorés de cette oeuvre magnifique ne s’encouragèrent jamais les uns les autres,comme les prédicateurs modernes l’ont souvent fait, par de brillantes peintures de son triomphe universel… Ils voyaient ce que le Seigneur Lui-même leur avait annoncé : la réaction, la froideur, l’infidélité, et le succès temporaire de Satan (2 Thess. 2:8, 1 Tim. 4:1-3, 2 Pierre 3:4, Jude 18)…

Les temps fâcheux dont l’Eglise était menacée vinrent bientôt. Saint-Paul nous dit que déjà de son temps, ce mystère de l’iniquité se mettait à l’oeuvre (2 Thess. 2:7)…Les écrits apostoliques nous montrent la chrétienté envahie de très bonne heure par le judaïsme, la philosophie, , les doctrines et les pratiques païennes… Longtemps avant la papauté érigée en système, l’Eglise professante était en proie à une corruption effroyable… Puis les doctrines de l’Evangile furent cachées, on atribua aux sacrements une efficace salutaire, et à ceux qui les administraient un pouvoir surnaturel. De là l’orgueil, la sensualité, les pratiques de l’ascétisme, les faux miracles, le culte des morts, la vénération des reliques… Le mahométisme s’éleva tout à coup avec une force de géant et prévalut contre ceux qui professaient faussement la vraie religion…La miséricordieuse providence de Dieu suscita une vive clarté au sein des ténèbres (puissance du mahométisme et superstition) : la Réformation éclata et tira la Bible de l’oubli…

Malgré ce réveil et les autres qui le suivirent, les deux grandes apostasies dont nous avons parlé subsistent… La lumière s’est obscurcie dans bien des pays protestants… parmi ceux qui avaient d’abord protesté. Ainsi la culpabilité s’est accumulée et la colère s’est amassée pour « le Jour de la colère » (Voir Malachie 4:1, daniel 7:9-14, Psaume 2, 2 Thess. 2:6-8). Plusieurs passages de l’Apocalypse nous présentent l’apostasie comme ayant atteint son plein développement, et la montrent écrasée, avec tous ceux qui l’ont propagée, par le glorieux avènement du Sauveur… Satan est lié, la Vérité triomphe, la sainteté règne. Mais avant tout cela, l’économie présente voit son terme. La porte est fermée… Bienheureux alors ceux qui auront embrassé la miséricorde qui leur était offerte !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car je vous dis que plusieurs tâcheront d’y entrer, et ne le pourront pas… » (Luc 13:24-25)

La grande question pour vous qui lisez ces lignes, est de savoir si vous êtes sauvés en Christ. L’Evangile a t-il été pour vous la puissance de Dieu à salut ? Êtes-vous réconciliés avec Dieu ? Marchez-vous avec Dieu, dans la communion de son amour ? Oh ! N’oubliez pas qu’un des traits distinctifs des derniers temps sera « d’avoir retenu les apparences de la piété en en reniant la force ». Prenez garde de ne pas vous tromper pour l’éternité…

La dernière forme du mal sera t-elle, comme beaucoup l’ont pensé en tout temps, une incarnation de Satan lui-même, une personnification des esprits malins en haut lieu ? Tout cela, nous le pensons, se trouvera vrai… Les hommes sont fatigués des superstitions anciennes; il leur faut quelque chose qui soit agréable au goût et à l’esprit du siècle; quelque chose qui flatte l’orgueil de l’homme, et le suppose capable de se relever lui-même. On ne sent pas le besoin de l’Evangile… Il est trop simple, trop  humiliant, trop saint; il fait de l’homme rien, moins que rien… Nous affirmons, sans crainte d’être contredits, qu’une grande partie des habitants de l’Europe contemporaine est athée…

La rapidité du mouvement est un signe caractéristique de notre époque. Peut-être avant la crise suprême, verrons-nous d’autres événements s’accomplir; peut-être sommes-nous près du « commencement de la fin ». Oh ! Que la grâce nous soit faite d’être prêts pour la venue de l’Epoux; ce sera être prêts aussi pour tous les événements quels qu’ils soient, et pour la mort elle-même, sous quelque forme qu’elle puisse venir.

Voici donc la conclusion à laquelle nous sommes amenés : c’est que, durant l’économie actuelle, les tentations, les épreuves, les luttes continueront, et qu’elle ne verra pas le triomphe universel de la cause de la vérité; qu’elle se terminera par les jugements redoutables qui se répandront à la venue du Seigneur; et qu’alors commencera une économie nouvelle…

En attendant que la « vigne de la colère » soit prête à être vendangée, Dieu recueille une abondante moisson d’âmes pour sa gloire. Tout cela est bien fait pour nous exciter à travailler avec amour et à jeter partout sur les eaux la semence de la Vérité… Nous tous, qui attendons le retour du Seigneur, sans attendre le royaume universel avant la venue de notre Roi, montrons par une ardeur et une activité pleines de renoncement, la puissance de notre foi et de notre espérance… Vous qui aimez la vérité, efforcez-vous de la faire connaître; distribuez les Ecritures; annoncez la Parole de Dieu. « Priez le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson »…

Qu’on ne voie pas ceux qui font profession de recevoir l’Evangile, amasser beaucoup et donner peu. Ce n’est certes pas le temps d’ajouter maison à maison et champ à champ, que celui où les jugements du Seigneur parcourent la terre. C’est une pensée sérieuse que celle du compte que ceux qui professent la religion, auront à rendre à Dieu de leurs dons parcimonieux, de leur égoïsme, de leur amour de leurs aises. « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre,. Donne à celui qui te demande. Si vous n’avez pas été fidèle dans les richesses injustes, qui vous confiera les vraies richesses ? Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il charge de jour en jour sa croix et qu’il me suive ». Voilà des paroles sorties de la bouche même de notre Maître, des paroles que tous ceux qui veulent être ses disciples devraient méditer sérieusement.

« Sortez du milieu d’eux et vous en séparez. » (2 Cor. 6:17 et Apoc. 18:4) Sortez des systèmes et des principes mondains… Ne vous laissez pas séduire par de vaines apparences. Bien des choses peuvent éblouir et tromper. Satan peut se transformer en ange de lumière d’une manière qui passe toutes nos conceptions… Ceux qui vivront seront ceux dont « la vie est cachée avec Christ en Dieu »… C’est pourquoi, chrétiens, ne vous laissez pas détourner de vos intérêts éternels et de votre glorieuse attente. Vous avez une grande oeuvre à accomplir et de grandes choses à espérer…

« Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres » (1 Thess. 5:6). Le jour de la vengeance quant au monde, et de la délivrance quant à l’Eglise, le jour de la révélation de Christ viendra comme un voleur. « Pendant que les hommes diront « Paix et sûreté », alors une ruine soudaine les surprendra (1 Thess. 5:3). Il en sera comme au temps de Noé, comme au temps de la destruction de Sodome » (Jésus dans Matt. 24). « Chrétiens, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur » ( 1 Thess. 5:4), « C’est pourquoi, mes bien-aimés, en attendant ces choses, étudiez-vous à être trouvés par Lui sans tâche et irréprochables, dans la paix » (2 Pierre 3:12-14)

(D’après la brochure « L’Avenir ou Les Grands Traits de la Prophétie non accomplie »)


Le Jour de l'Eternel - Que dit la Bible sur l'établissement du royaume de Dieu ?

« Qu’attendez-vous du Jour de l’Eternel ? Il sera ténèbres et non lumière. Il en sera comme d’un homme qui fuit devant le lion et que rencontre l’ours; qui gagne sa demeure, appuie la main sur la muraille, et que mord le serpent » (Amos 5:18-24)

« Lamentez-vous, car le Jour de l’Eternel est proche […] Jour de courroux et d’ardente colère, qui réduira la terre en désolation, qui en exterminera les pécheurs […] Je punirai le monde pour sa méchanceté… » (Esaïe 13)

« Dieu a fixé un Jour où Il va juger la terre selon la justice… » (Actes 17:30)

« Quand les hommes diront : paix et sûreté, une ruine soudaine les surprendra, et ils n’échapperont pas » (1 Thess. 5:3)

« Le jugement va commencer par la maison de Dieu… C’est pourquoi, bien-aimés, dans cette attente, efforcez-vous d’être trouvés par Lui irréprochables et dans la paix » (1 Pierre 4:17 et 2 Pierre 3:14)

« Il faut qu’auparavant l’apostasie (l’abandon de la foi) soit arrivée, et que se révèle l’homme impie, le fils de perdition […] que le Seigneur détruira par le souffle de sa bouche (ou l’Esprit) et qu’Il écrasera par l’éclat de son avènement ». (2 Thess. 2:3)

Si, selon la théologie du Kingdom Now, la terre aura été purifiée de toute influence diabolique, pourquoi le Messie viendra t-Il animé d’une grande colère, avec une verge de fer pour imposer son règne de paix à toutes les nations ? (Apoc. 2:27)  C’est à ce moment-là, dit Jésus, que tous les scandales seront arrachés , l’ivraie sera séparée du blé et le tri sera fait (Matt.13).

« Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, Il s’assiéra sur son trône de gloire. Toutes les nations seront assemblées devant Lui. Il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui sont à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis du Père, prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès avant la fondation du monde […] Mais ceux-ci iront au châtiment éternel. » (Matt. 25:34)

 
 
 

Conclusion

Les prédicateurs du Kingdom Now ne prêchent pas sur la nécessité de la repentance et de la nouvelle naissance, ni sur la sanctification « sans laquelle personne ne verra le Seigneur », faisant ainsi un grand nombre d’adeptes. Le message d’un vrai serviteur de Dieu n’entraîne pas des foules aujourd’hui, car ce ne sont pas des choses agréables qu’il doit annoncer pour la suite des temps. Les hommes droits sont haïs, rejetés et calomniés, comme l’étaient les prophètes qui avertissaient le peuple d’Israël infidèle et annonçaient les jugements de l’Eternel. C’est normal et conforme à la parole de Jésus (Matt. 5:12 et Jean 15:20).

Si quelqu’un n’était pas convaincu que  l’humanité court vers une catastrophe et non pas vers le grand réveil annoncé par les « prophètes » de ce temps, voici les paroles du Seigneur-Jésus Lui-même, répondant à la question de ses disciples : « Dis-nous quel sera le signe de ton avènement » (Parousia, c’est à dire : venue, présence)

 

 

« Que personne ne vous séduise […] Il y aura une grande tribulation, telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais plus. Et si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé, mais à cause des élus ces jours seront abrégés […] Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, opérant de grands signes et des prodiges, au point de séduire si possible même les élus » (Matt. 24)

 

« Les hommes rendront l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors  on verra le Fils de l’homme venir sur les nuées avec beaucoup de puissance et une grande gloire. Quand cela commencera d’arriver (les fléaux), relevez votre tête, parce que votre délivrance approche […] Quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche […] Prenez garde à vous-mêmes, de peur que ce Jour ne fonde sur vous à l’improviste, comme un filet, car il viendra sur tous ceux qui habitent la surface de toute la terre. Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme ! » (Luc 21)


4 Lire et Commenter

Commenter

  1. Gustave-Martin

    Bonjour, je ne suis pas totalement d’accord avec cet article. Je suis bien conscient qu’il y a de nombreux abus dans le mouvement actuel du « Kingdom Now », mais le principe biblique est en soit très scripturaire. Malheureusement, beaucoup ne savent lire le grec. Le principe argument contre l’enseignement du « royaume maintenant » est tiré des paroles mêmes du Christ au cours de l’interrogatoire chez Pilate. A la question du procurateur : « Es-tu roi ? », on l’a dit plus haut, Jésus répondit : « Tu l’as dit, Je le suis » ; et il ajouté : « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jn 18, 33-37). En réalité et malheureusement beaucoup ont une interprétation totalement fausse du texte évangélique et qu’il est impossible de justifier, non seulement du point de vue théologique, mais même du point de vue philologique et grammatical. Certes, la traduction française est ambiguë et prête à confusion, du fait que la préposition « de » sert en français à désigner l’appartenance autant que l’origi…

    • ConnaîtreLaVérité
      ConnaîtreLaVérité

      Nous ne comprenons pas très bien votre remarque. Comme il est dit dans l’article, Jésus est Roi, après sa résurrection Il est remonté à la droite du Père. « Le royaume de Dieu s’est approché de nous », il se développe dans le coeur des croyants et se manifeste aussi sur la terre au travers de leur vie et de leurs oeuvres, mais il ne sera pleinement instauré qu’à l’avènement glorieux du Messie d’Israël. C’est Lui qui vaincra le Malin.

      Voici un passage qui confirme que le royaume de Dieu n’est pas entre les mains des hommes : « Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, Il est les prémices […] Comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ […] Ensuite viendra la fin, quand Il remettra le royaume à Celui qui est Dieu et Père, après avoir réduit à l’impuissance toute domination, toute autorité et toute puissance. Car il faut qu’Il règne jusqu’à ce qu’Il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds… » (Lire 1 Cor. 15:19-28)

    • la lecture de la parole de Dieu montre que l’homme oublie sa véritable nature c’est pourquoi il a donne foi a ce que Satan lui a promis, une promesse qui lui appartenait déjà . le problème qui se pose avec les pasteurs et particulièrement le groupe enseigne-moi.com, ce n’est pas une phrase magique a proclamer que le royaume de Dieu est sur la terre et dans les cieux . Cette grâce de vivre le royaume maintenant et dans l’éternité est pour pour la nouvelle créature, ne du sang, de l’eau et de l’Esprit de Christ ressuscité , qui pratique la parole de Dieu et qui demeure dans la communion avec les frères .Si on veut vivrele rayaume de Dieu dans sa vie, dans sa famille, dans église, et même dans son pays, il faut être ne de nouveau et pratiquer l’evangile de Jesus christ avec foi et la foi est très affaiblie dans l’église en générale et c’est qui explique les faux docteurs recours a la magique pour faire vivre a leur fidèle les miracles de Jésus. Si nous demeurons dans sa parole tout ce qu…

error: Contenu protégé !